Financement international

Le financement de projets

Divers organismes peuvent intervenir pour financer des projets d’affaires au Tchad :

Agence de la Francophonie

Le programme « FFS-PME » (Fonds Francophone de Soutien à la PME) finance les micro-entreprises à forte valeur ajoutée locale, des secteurs identifiés comme prioritaires (bâtiment et construction, textile, agroalimentaire…). L’Agence peut aussi intervenir financièrement par l’intermédiaire du Fonds Francophone de Développement pour répondre aux activités productives des groupements associatifs professionnels et coopératifs.

La Société Financière Internationale (SFI)

Filiale de la Banque Mondiale finance des projets de secteurs très divers : agroalimentaire, tourisme, etc.

L’Agence Française de Développement (AFD et sa filiale Proparco)

Cet organisme dispose de nombreux produits financiers couvrant l’ensemble des étapes d’un projet, du financement de l’étude préalable à celui des investissements (prêts à moyen et long terme pour les très petites entreprises).

Il existe aussi un Fonds de Préparation des Projets Privés (F3P) géré par l’AFD. Ce fonds est destiné à financer les études pour des projets de création, de développement et de diversification ou de privatisation au profit d’entreprises de production ou de services dans un cadre concurrentiel propice au développement du pays.

Le Fonds Européen de Développement (FED)

Le FED finance tout projet ou programme économique, social ou culturel des pays dits ACP (Afrique Caraïbe et Pacifique) dans le cadre de la Convention de Lomé.

La Banque Européenne d’Investissement (BEI)

La BEI instruit les demandes de financement pour projets ou programmes relevant de l’industrie, des mines, du tourisme, de l’énergie, des transports, des télécommunications et de l’agriculture. Elle contribue au développement économique et industriel des pays ACP.

Fonctionnant sur une base non lucrative, la BEI offre des conditions financières avantageuses (taux d’intérêt généralement à des niveaux assez bas). Elle s’engage également, de plus en plus, comme partenaire direct dans des fonds locaux d’investissement utilisant des capitaux à risque très attractifs.

La Banque Africaine de Développement (BAD)

La BAD est une institution financière de développement régional. Elle finance les investissements à long terme des entreprises publiques et privées. Ces investissements peuvent être couverts par des lignes de crédit extérieur.

La Banque Islamique de Développement (BID)

La BID finance les investissements dans le domaine agricole et intervient également dans le financement des infrastructures notamment routières.

La Banque Arabe pour le Développement en Afrique (BADEA)

Cette banque finance les projets qui ont pour vocation à contribuer au développement rural.

Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD):

Le PNUD mène une action de développement dans les pays émergents. Il apporte un appui technique et finance les actions soumis au programme.

Investisseurs et Partenaires (I&P)

Investisseur & Partenaire entend être un partenaire actif des PME africaines, en apportant des fonds d’une part, et ses compétences en finance et en management d’autre part, dans une démarche entrepreneuriale.

Sa vision est de contribuer à l’émergence d’un secteur privé pérenne en Afrique, et par la même d’agir en faveur de la croissance et du développement du pays.

Le fonds IPAE (I&P Afrique Entrepreneurs) vise à accompagner un segment d’entreprises compris entre les nombreuses micro-entreprises d’une part, les PME déjà structurées et les grands groupes internationaux présents sur le continent africain d’autre part. Cette large tranche pratiquement absente du marché africain est ce que l’on appelle le « missing middle ». Elle est constituée de petites et moyennes entreprises et représente la cible d’investissement privilégiée du nouveau fonds.