Désenclavement : La Chine prête à financer le premier chemin de fer au Tchad

Désenclavement : La Chine prête à financer le premier chemin de fer au Tchad

Mercredi, 10 mai, 2017

La Chine est disposé à financier 06 projets de coopération qui tiennent à cœur le président tchadien. Ces projets sont axés principalement dans les domaines de l’eau et des infrastructures.

Le Président de la République Idriss Déby a accordé ce matin, une audience au vice-président chinois, M. Li Yuanchao. La coopération sino-tchadienne a constitué l’essentiel des discussions. 



Après Dakar, le vice-président chinois, à la tête d’une très forte délégation ministérielle atterrit à N’Djaména. Ce mardi 09 mai 2017, la délégation chinoise a rencontré le Président de la République du Tchad. La deuxième personnalité de la Chine a fait le déplacement du Tchad pour traduire dans les faits les grands axes de coopération bilatérale que les présidents tchadien et Xi Jinping avaient jeté les bases dernièrement en Chine, en marge du Sommet du G20.  



Deux heures d’échanges riches et fructueux ont permis au chef de l’Etat Idriss Déby et au numéro deux chinois, M. Li Yuanchao de passer en revue les projets déjà exécutés par la Chine au Tchad et ceux en cours d’exécution.  



La Chine prête à financer 6 projets d'envergure  



Selon le vice-président Chinois, M. Li Yuanchao, son pays est disposé à financier 06 projets de coopération qui tiennent à cœur le président tchadien. Ces projets sont axés principalement dans les domaines de l’eau et des infrastructures. 



Parmi ces projets, le chemin de fer qui permettra de désenclaver le pays, et stimuler son économie. En 2012, le Tchad et la Compagnie nationale des travaux de génie civil de Chine avaient signé à N'Djamena un contrat pour la construction du premier chemin de fer tchadien d'un montant de 7 milliards de dollars (5 milliards d'euros). Toutefois, ce projet n'a jamais vu le jour. 



L’émissaire chinois a annoncé également, l’octroi d’une aide alimentaire d’urgence en faveur du Tchad, d’un montant de 60 millions de yuan et le financement sans contrepartie de la construction d’un stade à hauteur de 200 millions de yuan.  



Une augmentation du nombre de bourses d'études en faveur des étudiants tchadiens 



Dans le domaine de l’éducation, le vice-président chinois a annoncé également une augmentation du nombre de bourses et stages aux jeunes tchadiens qui désirent se faire former en Chine. Enfin, les deux pays ont convenu d’élaborer ce 09 mai 2017, un plan de développement à long terme "mutuellement avantageux aux deux peuples frères et amis", souligne la Présidence.