Mines

Spécificités du secteur

Des nombreuses indices minéralisés ont été signalés au cours des dernières années alors que d’autres ont été identifiés par le projet PNUD/DRGM.

Dans le secteur des hydrocarbures, le Tchad est classé dixième producteur africain avec des réserves prouvées estimées à 1,5 milliard de barils. Le natron et l’or sont les seules sources minières exploitées actuellement.

Le Tchad est un scandale géologique avec un sol et un sous-sol regorgeant d’immenses richesses qui n’attendent qu’à être exploitées.

Potentiels

Métaux précieux : or, argent et platine
Minerais métalliques : cuivre, plomb, zinc, chrome, nickel, fer, titane, manganèse, tungstène, aluminium
Pierres gemmes : diamant
Substances minérales industrielles : calcaire, marbre et pierres ornementales
Matériaux de construction : graphite, talc schistes, kaolin, sable de verrerie, diatomites, gypse

Opportunités

Cimenterie

Unité de production de marbre

Unité de fabrication de carreaux

Performance

Des nombreuses indices minéralisés ont été signalés au cours des dernières années alors que d’autres ont été identifiés par le projet PNUD/DRGM.

Forces du secteur

Le Tchad dispose de gisements d'or, de fer, de bauxite, de sel, de natron, et d'autres minerais susceptibles d'être employés dans la construction, tels que le calcaire, le kaolin, le marbre et les diatomites. Les minerais actuellement exploités sont l'or alluvionnaire (à l'échelon artisanal), le natron, le gravier et le sable.

Chiffres Clés / Statistiques

Le financement mondial de l’action anti-mines a atteint 647 millions de dollars en 2013