Le Conseil présidentiel pour l'amélioration du climat des affaires installé

climat des affaires

Le Conseil présidentiel pour l'amélioration du climat des affaires installé

11 mars 2021

Le ministre d'État, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet, a installé officiellement, ce mercredi 10 mars 2021, le Conseil présidentiel pour l'amélioration du climat des affaires au Tchad. C’était en présence du patronat, des membres  la Chambre de commerce, d'industrie, d'agriculture, des mines et d'artisanat (CCIAMA) et des représentants du secteur privé.



Mieux vaut tard que jamais, l’installation de cette haute institution de l’Etat a été tant attendue par opérateurs économiques. La création du Conseil présidentiel est une promesse du chef de l'État faite en octobre 2018 au cours du Forum du secteur privé sur l’amélioration du climat des affaires au Tchad. Son installation a été retardée par la crise sanitaire. Le décret marquant sa création a été signé en mars 2019. Un observatoire pour l’amélioration du climat des affaires a également été créé par décret.



L'objectif est de parvenir à un cadre plus favorable au climat des affaires. Ainsi, les deux organes disposent d'un document intitulé « Faire des Affaires au Tchad », de plans d'action et d'un tableau de bord relatif à la mise en œuvre des actions prioritaires.

climat des affaires

Le chantier est lancé et le Conseil Présidentiel doit se mettre résolument au travail pour rattraper le temps. C’est pourquoi le ministre d'État, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet rappelle que cette «équipe du Conseil Présidentiel, mise officiellement en place, aura à travailler d’arrachepied, sans relâche, afin de mener à bien sa mission. Il en est de même pour l’Observatoire qui devra commencer immédiatement sa tâche, une fois son personnel recruté ». Le Ministre d’Etat de prévenir que « le choix du personnel de l’Observatoire ne doit souffrir d’aucune complaisance. La moralité des personnes qui seront retenues doit être de notoriété publique»

Le président de la République appelle à une étroite collaboration entre les membres du Gouvernement et ceux du conseil présidentiel. "Tout doit concourir à une synergie d’actions car il s’agit d’une responsabilité collective. Aussi, tous les membres du Gouvernement et les Agences concernées sont-ils tenus, chacun en ce qui le concerne, de contribuer à la mise en œuvre rapide des actions susceptibles de lever les blocages à l’épanouissement du secteur privé", a exhorté Kalzeubé Payimi Deubet.



Pour le ministre d'État Kalzeubé Payimi Deubet, l’amélioration du climat des affaires au Tchad implique également une adhésion massive et un changement de comportement de toutes les couches sociales, en particulier les fonctionnaires, les responsables publics, civils et militaires.

L’Agence Nationale des Investissements et des Exportations (ANIE) est membre dudit Conseil Présidentiel