124,7 milliards F CFA pour la prochaine campagne cotonnière

124,7 milliards F CFA pour la prochaine campagne cotonnière

Mardi, 15 novembre, 2016

L’Assemblée nationale du Tchad a autorisé lundi le gouvernement à donner son aval à deux crédits d’un montant global de 124,7 milliards F CFA (plus de 249 millions USD) à contracter par la Société cotonnière du Tchad, Société Nouvelle (Cotontchad-SN) auprès du pool bancaire, pour le financement de la campagne cotonnière 2016-2017 et la campagne de productivité 2017-2018.

Le crédit de campagne cotonnière permettra l’achat de coton graine aux planteurs et de payer les frais liés à cette opération, entres autres le transport du coton graine des zones cotonnières jusqu’aux usines d’égrenage, les frais d’égrenage et de mise en balles, les intérêts sur crédits campagne, les charges d’assurances couvrant l’activité coton et le transport de la fibre des usines jusqu’au port de Douala (Cameroun).

Pour la campagne 2015/2016, la Cotontchad-SN avait tablé sur une production de 88.000 tonnes de coton fibre.

Compte tenu de la culture du coton dans l’économie nationale et surtout son aspect social,  l’Etat tchadien s’engage toujours à appuyer la Cotontchad-SN à travers plusieurs actions, entre autres les subventions directes, l’exonération de certaines taxes et la garantie pour les crédits de campagne.

Par manque de ressources financières suffisantes, la Société cotonnière du Tchad est obligée de recourir chaque année aux crédits bancaires, avec l’aval de l’Etat qui détient tout son capital, en vue de financer ses prochaines campagnes.

Beaucoup de députés ont dénoncée cette habitude, estimant que les vrais bénéficiaires ne sont pas les quelque 2 million de cotonculteurs, souvent payés avec retard, parfois un an après la campagne.

A ce jour, la Cotontchad-SN doit 9 milliards F CFA aux cotonculteurs, 4,8 milliards F CFA aux transporteurs et 16 milliards F CFA aux prestataires divers.